De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer De retour avec un petit dossier sur Guillermo Del Toro, un r… sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
décembre 30, 2007

De retour avec un petit dossier sur Guillermo Del Toro, un r…

Posté dans: Dossier

Après moultes péripéties en décembre, me revoilà et cette fois j’avais envie de présenter un réalisateur que j’apprécie beaucoup : G. Del Toro, auteur entre autres de Chronos, Mimic, Hellboy et ses 2 bijoux : L’échine du diable et Le labyrinthe de Pan.

Pour la visite c’est par ici… Tout d’abord, ce qu’il faut savoir de Del Toro : il est né en 1964 à Guadalajara au Mexique et ressemble un peu à un Peter Jackson mexicain.
Nous passerons rapidement sur son enfance, pour nous intéresser à ses débuts de carrière cinématographique. Dans un premier temps, il va faire des études dans les effets spéciaux aux States. Pendant près de 10 années, il va réaliser des effets spéciaux dans de petites séries et autres productions mexicaines via sa propre société : Nécropia.

Il écrit également des articles sur le cinéma en général et est un bon spécialiste d’Alfred Hitchcock sur lequel il a d’ailleurs écrit un ouvrage.

Il passe à la réalisation proprement dite en 1993 avec Chronos qui sera très remarqué pendant le festival de Cannes de la même année.



Ce film remportera d’ailleurs de nombreux prix à travers le monde et ouvrira les portes d’Hollywood à Guillermo Del Toro. Son premier film hollywoodien sera Mimic avec Mira Sorvino et Charles S. Dutton.
Le film n’est pas un grand succès mais la consécration “publique” (j’entends que beaucoup de monde a été voir le film et pas que les critiques ont apprécié) viendra avec Blade 2 avec Wesley Snipes et Ron Perlman (son futur Hellboy).

Comme certains grands réalisateurs, Del Toro alterne les films commerciaux et les films d’auteur. Ainsi après le succès de Blade 2, Guillermo part en Espagne réaliser “L’échine du Diable” produit d’ailleurs Pedro almodovar.



Les adaptations de comic book ayant le vent en poupe, Del Toro décide d’adapter un comic book qui lui tient à coeur : Hellboy de Mike Mignola (dont d’ailleurs il avait écrit certaines préfaces). Hellboy marcha très bien au box-office, tellement bien que nous verrons en 2008 sa suite.
Enfin en 2006, sort le “Labyrinthe de Pan” sorte de conte pour enfant mais pas vraiment pour eux. L’histoire est noire et très violente, et touche à nouveau un thème récurrent dans l’oeuvre de Guillermo : La mort et l’immortalité de l’âme.



Dans leur genre, tous les films de Del Toro s’avère assez réussi, je trouve, mais j’aurais tendance à mettre en avant les 3 films qui sont ses plus personnels : Chronos, L’échine du diable et le labyrinthe de pan.

Je ne préfère pas trop en parler dans le dossier mais si vous voulez mon avis sur sa filmographie, je me ferais un plaisir de vous répondre dans les commentaires…

Donc bon film, à vous de voir …

Revenir à: De retour avec un petit dossier sur Guillermo Del Toro, un r…