De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer Donne moi ta main… et prend mon poing… sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
septembre 14, 2010

Donne moi ta main… et prend mon poing…

Posté dans: Actualités Cinema

 Donne moi ta main de Anand Tucker avec Amy Adams et Matthew Goode

donne_moi_ta_main.jpg

Tout d’abord, je vous dois des excuses : je publie cet article assez tard! Et oui, le film est sorti le 11 aout.
Rassurez-vous toutefois, vous n’avez pas loupé le film de l’année !

Alors que dire de ce film ? Niaiseux comme diraient les québécois ?

Je partais avec un handicap notoire lors de cette séance de visionnage : je n’aime vraiment pas les comédies romantiques même si quelques unes ont su me divertir comme “Quand Harry rencontre Sally“, “40 ans toujours puceau“,…

Quand ça lorgne vers la transgression, ça me convient mais “Donne moi ta main” n’a rien de transgressif ! Il penche vers tous les gros poncifs du genre.

Résumons avant d’aller plus loin la trame de ce film “pour gonzesse” (et encore …) :

Anna vit à Boston ou tout semble lui sourire : Elle fait partie de la haute société de Boston, elle vit avec un homme fortuné, reconnu et tout le monde semble l’apprécier. Mais voila, une chose manque à Anna : Elle n’a pas encore mis la corde au coup de son Jérémy chéri ! Et oui, celui-ci parait bien réticent à se marier et tarde à faire sa demande. Qu’importe ! Le père d’Anna, a ressassé toute sa tendre jeunesse qu’en Irlande une tradition veut que si une femme demande la main de son concubin le 29 février (année bissextile), celui-ci ne peut lui refuser le mariage. Ni une ni deux, elle part à l’aventure pour demander son amoureux…

Bourré de trop bonnes attentions, ce film finit par ennuyer sérieux ! De plus, à part de somptueux décors (l’Irlande y étant magnifiquement filmée) et des acteurs plus ou moins convaincant, le film est vide, mou et scénaristiquement loin d’une quelconque innovation.

Vous l’aurez compris, je déconseille le film si vous n’êtes pas fleur bleue et que vous ne vivez pas dans un monde de Bisounours. Si par contre, vous aimez la niaiserie et que vous aimez les décors irlandais vous pouvez vous laisser tenter.


Revenir à: Donne moi ta main… et prend mon poing…