De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer Moon. sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
juin 24, 2010

Moon.

Posté dans: Actualités Cinema

J’avais parlé de ce film dans la preview 2010 qu’on avait faite sur ce site. Une sortie était prévue au cinéma mais finalement il est directement sorti en DVD. Moon a pourtant reçu le Prix du jury et le prix du public au festival du film fantastique de Gérardmer ce qui m’a convaincu de le regarder.

Sam Bell vit depuis plus de trois ans dans la station lunaire de Selene, où il gère l’extraction de l’hélium 3, seule solution à la crise de l’énergie sur Terre. Souffrant en silence de son isolement et de la distance le séparant de sa femme et de sa fille, il passe sont temps à imaginer leurs retrouvailles.
Mais quelques semaines avant la fin de son contrat pour l’entreprise Lunar, Sam se met à voir et à entendre des choses étranges… D’abord convaincu que son isolement y est pour quelque chose, il se retrouve malgré tout à enquêter et découvre que si ses patrons ont prévu de le remplacer, ils n’ont jamais projeté de le ramener. A moins que ce soit la Lune qui ne souhaite pas le voir partir…

moon.jpg


Moon est le premier film de Duncan Jones, fils de David Bowie. Il a choisi pour premier thème la Science Fiction (SF).

Et c’est une réussite surtout due au très bon scénario. Le thème n’est pas forcément original mais j’ai réussi à être surpris.

C’est émouvant et la très bonne musique renforce cet aspect.

De plus Sam Rockwell n’a pas un rôle facile car il porte le film à lui tout seul. Il s’en sort très bien je trouve.

Quand on sait que le film a coûté « seulement » 5 millions de dollars on se demande où les blockbusters mettent leur argent. Même si ici les effets spéciaux ne sont pas très nombreux.

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est que le film amène à la réflexion. Il aborde les thèmes de l’humanité au sens moral du thème ainsi que la bioéthique. On repense encore à Moon quelques jours après. Et ca, c’est souvent signe d’un bon film.


Revenir à: Moon.