De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer Robin des bois, ou il faut sauver le soldat Robin… sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
mai 13, 2010

Robin des bois, ou il faut sauver le soldat Robin…

Posté dans: Actualités Cinema

En ce début de festival de Cannes, Oneill et moi-même sommes allés voir le dernier Ridley Scott (étonnement pas à Cannes), à savoir “Robin des Bois“.

robinhood.jpg

Voici donc nos avis respectifs, et comme on dit “Charité bien ordonnée commence par soi-même”, je me lance :

Je tiens à remettre dans le contexte ma vision du-dit film : depuis que j’ai vu “Kingdom of heaven” de monsieur Ridley Scott, je me méfies un peu de ses films d’époques ! Je suis donc aller voir ce film avec un léger a priori.

Le début commence un peu lentement mais on finit par s’y faire, le récit n’est pas passionnant mais ça passe.
Mais voila, j’aime les films avec une fin bien travaillée et là  ce n’est pas le cas !

La scène de combat finale, ne m’a pas extasiée mais m’a plutôt donné une furieuse envie de rire !  un but semble t’il non escompté !

Bref, avec un final comme celui-ci et un début un peu mollasson, je ne peux pas dire que j’ai adoré ce film. J’espère mieux de son prochain film (la guerre éternelle, si c’est celui-là qui sort …).

Je laisse désormais la place à Oneill :

Je suis parti avec un a priori meilleur que Rémi et j’attendais pas mal de ce film. Mais j’avoue avoir été un peu déçu.

Surtout par la scène de combat finale qui tourne un peu au ridicule. On se demande pourquoi Ridley Scott n’a pas choisit de faire un film sur la Seconde Guerre mondiale plutôt que Robin des Bois vu les barques “légèrement” en avance. A ceci il faut ajouter une somptueuse scène d’assaut genre chevauchée des Walkyrie mais avec… des poneys.

Sinon je trouve le casting plutôt bon. En particulier Mark Strong.

Chose dont on n’a pas parlé mais qui m’a un peu surpris au début c’est le fait que l’histoire est une sorte de prequel de Robin des Bois plutôt qu’un remake. Donc ici il ne vole pas aux riches pour donner aux pauvres même si on retrouve les personnages célèbres tel que frère Tuck, Petit Jean, Marianne

Au final, malgré la scène finale j’ai trouvé le film correct.


Revenir à: Robin des bois, ou il faut sauver le soldat Robin…