De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer Green Zone. 10 cc d’adrénaline. sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
avril 22, 2010

Green Zone. 10 cc d’adrénaline.

Posté dans: Actualités Cinema

Le duo de la mort et de la vengeance dans la peau, Paul Greengrass  et Matt Damon, refont équipe dans un film encore plus musclé ayant pour thème la guerre en Irak. Et plus particulièrement la recherche des hypothétiques armes de destructions massives.

En 2003, Roy Miller, un jeune sous-officier, et son unité sont envoyés dans le désert irakien pour trouver les armes de destruction massive qui y seraient stockées. Au péril de leur vie, ils visitent des sites tous plus dangereux les uns que les autres mais ne découvrent rien d’autre qu’une incroyable machination.
Se basant sur des informations aussi secrètes qu’erronées fournies par des contacts ayant chacun des motivations différentes, Miller tente de se frayer un chemin en terre étrangère, à la recherche de réponses qui aboutiront soit à l’effondrement d’une administration pervertie, soit au déclenchement d’une guerre dans une région politiquement instable. Alors que la situation devient de plus en plus explosive, Miller va découvrir que l’arme la plus secrète et la plus difficile à découvrir entre toutes est la vérité…

green_zone.jpg


Ce film a fait un bide aux Etats-Unis. Il faut dire que les américains ne sont apparemment pas fan des films sur la guerre en Irak qui se déroule actuellement. Surtout qu’ici les soldats ne sont pas érigés en héros.

C’est bien dommage car ce film est une tuerie.

Green Zone est très bien interprété avec notamment un Matt Damon très charismatique. Les soldats seraient de vrais GI ce qui ajoute au réalisme.

On retrouve bien la pâte de Greengrass et sa fameuse caméra à l’épaule. Peut être un peu trop frénétique mais cela convient parfaitement avec le sujet. Cela me dérangera peut être plus quand je revisionnerai le film. On est proche d’un documentaire.

Si vous aimez l’action vous allez être servis. Dès le générique on est dans le bain. Le réalisateur arrive à créer une tension dans pratiquement toutes les scènes. On est accroché au siège tout le long. En tout il doit y avoir environ 20 minutes de « détente ». Cela faisait un moment que je n’avais pas ressenti une telle intensité au cinéma.

Ce n’est pas pour autant que le propos est laissé de côté. Ce film est une critique de cette guerre justifiée par de mauvaises raisons (les soit disant armes de destruction massives). D’ailleurs le dernier plan conclu le propos avec brio. Greengrass n’a pas peur de prendre position. Je ne serais pas étonné que ce soit la raison de l’échec aux Etats-Unis.

Green Zone m’a un peu fait penser à la chute du faucon noir dans le rythme mais en beaucoup moins patriotique.

Un film à voir absolument. C’est pour le moment mon coup de cœur de 2010.


Revenir à: Green Zone. 10 cc d’adrénaline.