De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer Pour une fois je vais critiquer un Tim Burton… sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
décembre 14, 2008

Pour une fois je vais critiquer un Tim Burton…

Posté dans: Critiques DVD

Aujourd’hui, j’avais envie de parler du premier long métrage de Tim Burton : Pee Wee’s Big Adventure.

peewee.jpg

Ce film est un film de commande de la Warner (d’ailleurs c’est assez impressionnant l’autocongratulation qu’on peut trouver dans le film …) de 1985 et portant sur la star comique de télé de l’époque Pee Wee Herman (enfin surtout auprès des enfants j’imagine…).

Alors que dire du film : Mon premier sentiment serait : Insupportable ! Mais je vais essayer de faire preuve de recul…

Alors on retrouve une belle mise en image et une musique de Danny Elfman, c’est là les seules choses positives du film.

Pee Wee Herman devient très vite inbuvable et irritant avec son rire stupide qui revient tout au long du film. Le scénario n’est qu’un prétexte d’une grande stupidité et les acteurs sont tous sortis d’une série pour enfants attardés.

Vous l’aurez compris ce film se destine à un public jeune mais à la fois, est ce que le public jeune de maintenant supporterait un tel spectacle ?

On trouve dans nombreux spectacles pour enfant des qualités qui peuvent au final toucher les adultes comme les petits, ici ce ne sera pas le cas.

Heureusement que Tim Burton se rattrapera amplement par la suite car pour un premier long métrage c’est joli mais sans intérêt.

Voila habituellement je parle de films que j’ai apprécié mais une fois n’est pas coutume, je voulais vous présenter un film à éviter si vous aimez ce réalisateur . Certes vous trouverez les esquisses de sa patte graphique mais tiendrez vous jusqu’au bout ?

Bref la magie n’a pas opéré sur moi mais on peut tout aimer…

Sur ce, bon film.


Revenir à: Pour une fois je vais critiquer un Tim Burton…