Nous avons actuellement 162 visiteurs connectés sur nos sites (16 sur generationmp3.com - 4 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 142 sur le forum)

Écrit par
Rémi

Benda Bilili ! De la volonté de réussir en barre !

Mardi 14 septembre 2010 à 14:16 | Dans la catégorie Actualités Cinema

Cet été peu de films m’ont convaincu ou touché, excepté un film documentaire : Benda Bilili !

benda_bilili.jpg

Voir ce film fut une aventure de longue date ! Et pourquoi me direz-vous ?

Depuis, le mois de mai je devais le voir et suite à quelques quiproquos je n’avais pas pu. Ma première occasion ratée fut à Cannes, où j’aurais pu assister à un concert privé du groupe en prime mais je n’avais pas pu m’y rendre.Tout espoir de voir le film avant sa sortie dans les salles obscures me semblait perdu.
Récemment l’espoir est revenu. Au détour d’une journée morne, l’attachée de presse web du film m’a recontacté pour une séance sur Paris cette fois. J’ai donc foncé et la surprise fut à la hauteur de l’attente.

Il s’agit d’un film documentaire réalisé par Renaud Barret, Florent de La Tullaye sur un petit groupe de musique de rue de Kinshasa. La particularité du groupe : un regroupement d’handicapés, d’enfants des rues reliés à la vie par une féroce envie de vivre, et de faire de leur musique une entité reconnue dans le monde entier.

Le film commence un peu difficilement, l’image est indéfinie, sombre et à la fois chaleureuse. Très rapidement on s’attache comme les auteurs du film à ce petit groupe hétéroclite. Leur incroyable foi en leur réussite, la misère guettant, réchauffe le cœur. Ils n’ont plus rien, leur vie se résume à une survie au quotidien mais rien n’entame leur joie de vivre. Leur musique fait naitre une aura qui dépasse les frontières.

On ressort de la séance calme et troublé. On se pose des questions sur soi-même et on se dit que maintenant on n’a vraiment plus de raisons de se plaindre de sa propre vie. On est pas à plaindre, après tout on a tout à proximité et beaucoup n’ont vraiment rien. certains ne vivent pas mais survivent. On ressort meurtri de voir une Afrique en décomposition et que personne dans nos jolis pays occidentaux ne semble vouloir aider. Et à la fois, on est joyeux de voir ces hommes que rien ne destinaient à connaître une vie normale, atteindre une consécration internationale.

Je recommande fortement ce film qui fait à la fois réfléchir sur la condition actuelle de l’Afrique et qui donne le baume au cœur. Souhaitons donc au Staff Benda bilili une longue carrière et à vous spectateur un bon moment dans les salles obscure avec ce groupe fort sympathique.

Sur ce, bon film !

 

6 commentaires

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail