Nous avons actuellement 160 visiteurs connectés sur nos sites (17 sur generationmp3.com - 4 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 139 sur le forum)

Écrit par
Rémi

Des hommes et des dieux, un grand prix mérité.

Dimanche 30 mai 2010 à 10:51 | Dans la catégorie Actualités Cinema

Pour conclure le festival, j’ai pu voir “Des hommes et des dieux” de Xavier Beauvois avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale et bien d’autres talentueux acteurs.

hommes_dieux.jpg

Habituellement, les cannois peuvent assister à une séance du lendemain pour voir la Palme d’or. Cette année comme beaucoup d’autres, j’ai donc assisté à cette séance mais quelle séance ! Avant de parler du film, je vais donc vous décrire un peu le contexte d’une séance du lendemain à Cannes pour la Palme d’or.

Tout d’abord, on arrive à se procurer une invitation comme celle-ci :

P1040528__Medium_.JPG

Et ensuite, on attend une bonne heure en chemise et pantalon de ville en plein soleil avec une horde de petits vieux avides de célébrité d’un jour. N’attendez  pas d’avoir nécessairement des cinéphiles autour de vous, la plupart viennent pour avoir le prestige de monter les marches au tapis rouge.

Une fois l’accès au marche possible, on s’oriente doucement vers l’intérieur du bâtiment. On se fait alpaguer plusieurs fois par des photographes pour prendre des photos, bien sur payantes, le prestige n’a pas de prix …

Après donc cette laborieuse attente, nous voici dans le palais (qui d’ailleurs recelait des illustrations de Tim Burton, que je pourrais vous montrer si vous me le demandez) et plus précisément devant les portes de la salle. Tout le monde croit à la fin du calvaire, mais il en est rien ! Nous attendons, la foule se fait de plus en plus oppressante (c’est dur, une horde de petits vieux excités et furieux d’attendre).

 

P1040505__Medium_.JPG

 L’impatience se fait sentir, certains scandent “Remboursez, les invitations !” (moi le premier, c’était difficile de résister … à la tentation…). Après 15-20 minutes d’attente supplémentaires, les portes de la salle de projection s’ouvrent enfin ! Les gens se ruent telles des vaches dans un abattoir, ça y est nous y sommes arrivés.

 

P1040507__Medium_.JPG

 Chose d’autant plus agréable qu’une fois assis, une jeune et jolie blonde me demande si elle peut s’assoir à côté de moi … mais ça c’est une autre histoire …

Une fois assis, l’attente se poursuit, jusqu’au moment où un présentateur arrive et nous informe que nous ne verrons pas la palme d’or : Long Boonme Raluek Chat de Apichatpong Weerasethakul mais le Grand Prix du Jury : Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois.

Pourquoi pas ? C’est un choix peut être contestable mais pour être honnête, ayant déja vu Tropical Malady du même auteur j’étais assez content pour une fois de ne pas voir la palme d’or …

Après ce long prologue, voyons de quoi parle le film et ce que j’en ai pensé.

Tout d’abord, je vais dire que étant athée les films traitant de la foi ne sont pas ceux qui m’attirent. Après m’être coltiné “Poison violent“, j’avais quelques appréhensions pour ce film.

Ces appréhensions ont été vite levées !

En effet, le film parle plus que de la religion, il parle du changement souvent brutal malheureusement.

Le film retrace un évènement réel advenu dans les années 90 : l’enlèvement des 6 moines de Tibhirine. (voir l’article wikipedia suivant pour plus de détails : http://fr.wikipedia.org/wiki/Assassinat_des_moines_de_Tibhirine ).

Le film traite de ce qui a précédé ces évènements avec beaucoup de finesse. On y voit des moines faisant parti intégrante du village, où les religions se mêlent sans conflit et où chacun respecte l’autre. Les moines ne sont plus apatrides, ils font parti du pays. Le récit montre donc la montée de l’extrémisme et de la violence vu d’un monastère. Les moines et les habitants du village se remettent en question, la foi a t elle encore un sens en période de guerre ? Dieu existe t’il s’il permet ces atrocités ?

Pour conclure, je dirais que ce film m’a ému, fait réfléchir. Au final, moi qui était sceptique, j’ai vraiment apprécié le film. Les acteurs sont réalistes et bons et on se laisse prendre par le récit.

Je recommande donc, par contre il faudra attendre car le film ne sort qu’en septembre prochain en France.

 

Un commentaire

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail