Nous avons actuellement 353 visiteurs connectés sur nos sites (22 sur generationmp3.com - 3 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 328 sur le forum)

Écrit par
Rémi

Outrage, Kitano retourne chez les yakuzas

Jeudi 20 mai 2010 à 10:32 | Dans la catégorie Actualités Cinema

Mardi ne fut pas une journée fructueuse question films ! En effet, la première séance qui m’intéressait (”The world is big“) était complète mais heureusement j’ai pu voir un des films que je voulais voir : Outrage de Takeshi Kitano. Un seul pour cette journée mais un bon film tout de même.

outrage.jpg

Après “Achille et la tortue“, Kitano revient avec un film plus dur dans la pure tradition des films de Yakuzas.Otomo (Beat Takeshi) est un petit chef au sein de la hiérarchie yakuza. Par ordre de son supérieur, il ouvre une office chez un clan adverse : Musame. Musame ne plait pas au grand patron, c’est la raison de cet affront. En effet, les relations sont compliquées entre Ikemoto (le chef de Otomo) et Musame. Tout deux sont liés par un pacte fait en prison. Tout un complot se met alors en place pour dissoudre le clan adverse et les liaisons gênantes en interne…

Ici la caste des Yakuzas en prend pour son grade ! Beat Takeshi y présente un clan en décomposition, où les luttes de pouvoir interne entraine une succession de massacres. Le respect de la hiérarchie mafieuse est remise en cause non sans humour  et ironie.

Entre scènes gores, respect de la hiérarchie et l’humour de takeshi, le scénario avance. Le scénario un peu complexe pourra en perdre certain, mais le film garde un intérêt certain. On se rapproche dans la thématique d’un “Election” de Johnnie To, tant par la mise en évidence des luttes de pouvoirs interne au clan que par la violence des méthodes employées pour atteindre le sommet et la volonté de témoigner du changement.

Kitano nous raconte donc la fin d’une époque…

Le film m’a accroché, certes il ne s’agit pas du meilleur film de Yakuzas que j’ai pu voir, ni du meilleur film de Kitano mais il se laisse regarder.

L’avis d’O'neill :

Deuxième et surement dernier film pour moi de la sélection officiel de Cannes, Outrage m’a assez emballé.
Ce film a pour sujet les Yakuzas, mafia violente du Japon.

Niveau violence le film l’est assez. On n’est pas d’accord avec Rémi mais je trouve qu’elle n’est pas toujours suggérée. Certains plans sont assez sanglants. Film pour public averti donc. Même si ces scènes ne sont pas non plus trop nombreuses (3 ou 4).
En tout cas, on ne s’ennuie pas.

Sinon le scénario est bon mais je dois avouer que je n’ai pas tout saisi, surtout sur la fin. Il comporte pas mal de subtilités.
En France on a plus l’habitude de voir des films sur la mafia Italienne que Japonaise. Outrage apporte donc de la nouveauté même si ce n’est pas le premier.
Au final, un bilan positif.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail