Nous avons actuellement 351 visiteurs connectés sur nos sites (17 sur generationmp3.com - 3 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 331 sur le forum)

Écrit par
Rémi

Subdivision, Entraide et humour en Australie

Mardi 18 mai 2010 à 12:12 | Dans la catégorie Actualités Cinema

Pour cloturer un lundi bien chargé en film, O’neill et moi-même avons assisté à une comédie (qui fait rire cette fois contrairement à Kaboom) : Subdivision de Sue Brooks avec Ashley Bradnam, Gary Sweet, Brooke Satchwell, Steve Bisley, Bruce Spence, Kris McQuade, Luke Carroll.

subdivision.jpg

Le film traite du passage de relai en quelque sorte : Jack travaille dans l’entreprise de construction de son père Digger. Le vie suit son court, les travailleurs de l’entreprise de Digger font un peu partie d’une même famille. ils jouent au rugby, pêchent et font la fête ensemble. Un jour, un des meilleurs amis de Digger vent sa ferme à une compagnie nationale qui rachète tout. Diggervoit sa petite entreprise prendre l’eau. Son fils Jack veut alors moderniser l’entreprise pour la rendre plus concurrentielle. Son père refuse, il souhaite garder ses méthodes anciennes qui lui ont valu sa notoriété dans sa ville. Arrive alors une nouvelle et ravissante employée de “la grosse entreprise” et Jack tombe rapidement sous son charme. Que va donc devenir l’entreprise de Digger et ses employés ?

Avis de Rémi :

Encore une bonne surprise venant d’Australie ! Une comédie humaniste comme on les aime ! Mais voila il est dommage de voir que ces films australiens ne sortent que peu dans notre pays !  Les films sont de qualité mais tant que les distributeurs ne feront confiance qu’aux pays comme les USA ou les autres pays ayant fait leurs preuves dans le domaine, on ne les verra que dans les festivals comme Cannes et pas dans les salles obscures de France. Sachez que le film sera également diffusé dans le cadre du festival des antipodes de Saint-Tropez (http://www.festivaldesantipodes.org/site/index.php?option=com_content&view=article&id=124:subdivision&catid=38:longs-metrages&Itemid=2). Espérons donc qu’il dépasse la frontière pour arriver au cinéma.

Juste une petite anecdote : l’acteur principal (Jack) est également le co-scénariste et il s’agit ici de sa première apparition comme acteur. Souhaitons lui une longue carrière car il est particulièrement bon.

Avis d’O'neill :

Avec ce film nous avons pu de nouveau rencontrer une équipe de film. Ici c’était la productrice.
Subdivision est rafraichissant. C’est le genre de comédie comme on n’en fait pas trop en France. On rigole sans se moquer. On a une sorte de chronique sociale où les gens sont solidaires. L’histoire se passe en Australie mais est au final assez universel.
Je pense d’ailleurs que c’est une des raisons du succès de Bienvenue chez les ch’ti qui ne se moquait pas et où les protagonistes s’entraidaient.
De plus c’est bien joué et le film a un rythme soutenu. On ressort un peu ému mais pas triste.
Bref j’ai passé un bon moment.
La productrice est aujourd’hui au marché du cinéma de Cannes pour essayer de vendre le film à l’étranger, nous ne savons donc pas encore si une sortie est prévue en France.

Je l’espère car il vaut le coup.

Un commentaire

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail