Nous avons actuellement 124 visiteurs connectés sur nos sites (29 sur generationmp3.com - 10 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 85 sur le forum)

Écrit par
O'Neill

Tête de Turc. Pas pour les têtes de noeuds.

Jeudi 1 avril 2010 à 19:26 | Dans la catégorie Actualités Cinema

Désolé pour le titre pourri. ;-)

Tête de Turc est le premier film de Pascal Elbé en tant que réalisateur dans un genre où on ne l’attendait pas. On s’attendait plus à le voir réaliser une comédie mais il nous arrive dans un drame policier. Comme quoi il est rapide de poser des étiquettes.

Un geste, et tout bascule. Un adolescent de 14 ans, un médecin urgentiste, un flic en quête de vengeance, une mère qui se bat pour les siens, un homme anéanti par la mort de sa femme voient leurs destins désormais liés. Alors que le médecin passe plusieurs jours entre la vie et la mort, les événements s’enchaînent et tous seront entraînés par l’onde de choc.

tete_de_turc.jpg

On peut dire que Pascal Elbé prend des risques en prenant pour thème la vie dans les cités. C’est un sujet casse gueule. Mais il arrive à nous immerger dans la banlieue sans utiliser de clichés ni prendre parti, tout en je pense restant réaliste.

En plus de suivre la vie de certains habitants, on a le point de vue extérieur de deux frères dont l’un est policier et l’autre médecin. Ils ont chacun un avis différent. L’un pense qu’il faut mater les délinquants des banlieues, l’autre prône le dialogue. Mais le film ne prend pas partie. A chacun de se faire une opinion.

Les interprètes sont tous bons même les jeunes ce qui n’est pas le cas dans tous les films. Du plus les acteurs sont d’origines diverses (Turc, Arméniens, Marocains, Israëlites…) et interprètent des rôles d’origines différentes ce qui est une très bonne idée. Cela renforce le message de respect du film.

On suit l’histoire avec un certain intérêt sans s’ennuyer et on s’attache aux personnages.

Pour moi le défaut du film c’est la partie de l’intrigue avec le mari ayant perdue sa femme car les urgences ne sont pas venues. C’est un peu gros et détonne un peu avec le reste. De plus cela entraîne une situation (que je ne dévoilerais pas) dont on ne saura pas vraiment la finalité.

Par contre elle permet de créer de la tension et du suspens. C’est d’ailleurs sûrement son but.

Donc un peu déçu par la fin, on attendait une réponse, mais j’ai bien aimé. Pour une première réalisation c’est très bien. Tombant en plein débat sur l’identité nationale, ce film est vraiment d’actualité.

4 commentaires

  • verbaliseur 3 avril 2010 à 18:32

    J’en reviens, j’ai trouvé ça très bien… à part la fin comme toi. Je trouve après coup que l’affiche est trompeuse… Mais bon ça c’est le travail des commerciaux des réseaux de distribution. :)

  • O’Neill 4 avril 2010 à 1:40

    Pour l’affiche trompeuse tu parles de la phrase d’accroche?

  • verbaliseur 5 avril 2010 à 10:43

    Non, je trouve que de mettre les 3 acteurs comme cela on a l’impression d’un film où Roschdy Zem et Pascal Elbe sont des flics ou truands… Avec le gamin au centre de l’histoire… Je trouve qu’elle reflete tres mal l’histoire et l’esprit du film.

  • O’Neill 5 avril 2010 à 17:20

    C’est vrai surtout vu la tête de Roschdy Zem sur l’affiche.

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail