Nous avons actuellement 100 visiteurs connectés sur nos sites (20 sur generationmp3.com - 7 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 73 sur le forum)

Écrit par
Rémi

Gattaca, ou la SF vue par le scénariste du Truman Show …

Lundi 21 juillet 2008 à 12:49 | Dans la catégorie Coup de Coeur !

Tout d’abord, avant le film parlons un peu d’Andrew Niccol.

Ce scénariste et réalisateur américain est un peu méconnu mais il faut s’y intéresser.
En effet, c’est l’auteur du très réussi “Bienvenue à Gattaca”(on en parlera après) mais également le scénariste de “The truman show” surement un des meilleurs films avec Jim Carrey.
Plus récemment, il a réalisé le tout aussi réussi “Lord of war” avec Nicolas Cage.
Le seul petit bémol de sa carrière est à mon avis S1mone (pour Simulation1) mais qui n’est pourtant pas exempt d’intérêts.

Revenons maintenant au film :

 

gattaca.jpg

 

Le film date de 1997 et se déroule dans un futur plus ou moins proche (les décors rappellent cependant la SF des années 60 mais difficile de dater l’époque. Ce qui rend un peu ce film intemporel).
Le film reprend beaucoup d’influence de la litterature SF comme Ray Bradbury, George Orwell et Aldous Huxley.

Les acteurs principaux sont Ethan Hawk (le cercle des poètes disparus, Training Day, 7h58 ce samedi là), Uma Thurman (Pulp Fiction,Kill Bill), Jude Law (Final cut, Existenz, Stalingrad) et Elias Koteas (La ligne rouge, Zodiac)

Voyons donc maintenant le pitch de base :

Dans un futur proche, afin d’endiguer les morts dues aux maladies et aux imperfections génétiques, les naissances ne sont font plus que par “In vitro” et les parents peuvent ainsi choisir et avoir des progénitures quasiment “parfaites”.
Vincent Anton Freeman (Ethan Hawk) est un des derniers enfants dit “nés naturellement ou invalides”. En effet, les enfants nés naturellement ont plus de risques de mourir jeunes et sont considérés comme le degré inférieur de cette société devenue “parfaite”. Or, Vincent a un rêve qu’il compte bien réaliser malgré sa potentielle invalidité : Devenir pilote spatial. Et pour cela il est prêt à tout…

Je n’irais pas plus loin, à vous d’aller voir le film ou plutôt de le récupérer en DVD ou Blu-ray.

Tout ce que je peux vous dire c’est que les acteurs sont très bons, les plans sont classiques mais très efficace et que vous n’aurez pas ici une pléthore d’effets spéciaux mais le scénario comblera amplement ce manque ! De magnifiques thèmes sont abordés comme l’acceptation de la différence, la volonté et le courage de réussir, l’humanité et l’absurde notion de perfection…

Bref, si vous aimez la SF et que vous n’avez pas encore vu ce film, foncez vous le procurer ! C’est plus qu’un film : une expérience et une leçon de vie !

 

3 commentaires

  • pg-Rennes 21 juillet 2008 à 14:08

    Même sans aimer la SF le film peut plaire, car il pose un problème qui sera d’actualité dans un futur pas si lointain.

    D’ailleurs mon prof d’svt nous l’avait montré au lycée.

    Le film est pas mal du tout, de plus la réalisation par Andrew Niccol est assez réussis, notamment l’introduction comme celle de son 3ème film: Lord of war.

  • Katana 21 juillet 2008 à 22:27

    Film que j’ai bien apprécié, malgré la fin TRÈS prévisible une fois arrivé à un certain stade dans l’histoire.

  • Temet_Nosce 6 août 2008 à 9:21

    Un de mes films préférés. :D

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail