Nous avons actuellement 182 visiteurs connectés sur nos sites (16 sur generationmp3.com - 7 sur jeuxvideo.org - 0 sur nos autres blogs - 159 sur le forum)

Écrit par
Martin

(N’allez pas voir) Disco

Jeudi 24 avril 2008 à 21:08 | Dans la catégorie Critiques de Films à l'Affiche

J’ai ri trois fois dans ce film. Tout le reste du temps, je regardais, complètement étranger aux actions qui se passaient à l’écran. Deux options s’offrent donc à vous si vous ne l’avez pas encore vu : braver les critiques de tous les journaux ( et la mienne ) et aller voir malgré tout le film, ou alors cliquer sur suite et lire les trois blagues auxquelles j’ai ri. 7€50, ça fait cher la seconde de rire…

 

 

Alors évidemment, il y a Depardieu, il y a Dubosc, il y a Emanuelle Béart… mais les acteurs ne suffisent pas a faire un bon film. C’est du mille fois réchauffé, du cinéma “populaire” déjà vu dans les précédentes réalisations de Fabien Antoniente. Malheureusement le film se résume a un enchaînement de situations qui font plus ou moins sourire, avec un Franck Dubosc qui fait pitié a voir… tellement il est ridicule. OK, c’est fait exprès, mais on l’a tellement vu dans ce rôle… Le film ne réussit pas, contrairement a Podium avec Benoit Poelevorde, a mettre en avant la musique et a donner envie d’en écouter. En fait le disco fait plutôt musique de fond dans le film. On apprend rien, on voit du réchauffé. Et en plus de ça, on a l’impression d’assister a une immense pub sur la ville du Havre et sur Darty. Bon bref vous m’avez compris, mon principal but est de vous empecher d’aller voir ce film ( et un jour, vous me remercierez… même si il est un peu tard ) .

 

Je vous raconte quand même les trois passages drôles:

 

-Le moment ou Franck Dubosc klaxonne pour faire un signe a Emanuelle Béart, et c’est la musique de Darty qu’on entend dans le klaxon

 

-Le moment ou Emanuelle Béart vient chez Franck Dubosc. C’est marqué attention chien méchant, et on entend aboyer. En fait, les aboiements sortent d’un haut parleur.

 

-Et puis l’anniversaire au Buffalo Grill, ça m’a fait sourire aussi.

 

Bon il y a aussi cette scène surnaturelle, ou Isabelle Nanty ramene Francis Lalanne pour parrainer son concours de disco. La meilleur réplique du film.

 

Isabelle Nanty : Ben quoi il est pas disco lui ?

 

Depardieu : Disco, lui ? Disco-nnecté plutôt !!!

 

Enfin bref j’espère que vous avez compris : les gens normaux sont, d’après Fabien Antoniente, tous des beaufs. Mince alors.

6 commentaires

  • falcord 24 avril 2008 à 21:39

    Je confirme que ce film est une catastrophe…. seul point positif, Emanuelle Béart

  • nicolas76france 24 avril 2008 à 22:20

    C’est du Dubosc qui fait du Dubosc…

    On peut regretter qu’il s’enlise dans ce personne dont il ne parvient plus à sortir que ce soit dans ses spectacles, ses interventions télé ou maintenant ses films, mais ta critique est un peu simpliste : “j’ai ri 3 fois, donc c’est un mauvais film!”…

    Les critiques des spectateurs sont claires d’ailleurs, soit ils aiment, soit comme toi ils sont passés à côté de son humour… mais je ne pense pas qu’on puisse reprocher à Dubosc d’avoir tromper les gens quant à la nature du film. C’est du Dubosc qui fait du Dubosc…

    Nicolas

  • n0urs 24 avril 2008 à 23:26

    Juste une précision Scorsese = Marco ? ^^

  • pg-Rennes 25 avril 2008 à 3:57

    Mais j’ai envie de te dire: “Mais quelle idée d’être allé le voir aussi!” ^^’

  • thanos 25 avril 2008 à 8:27

    De toute façon une comédie française de nos jours faut vraiment être courageux pour aller en voir une (ceci ne reflète que mon avis perso …). Je suis nostalgique d’un bon vieux “Les tontons flingueurs” !

  • scorcese 25 avril 2008 à 14:46

    Scorcese = Martin, et pour répondre a pg-rennes, j’étais dans un trou perdu, et le cinéma ne passait pas autre chose :’( Bon au moins j’ai pu me rattraper en voyant Be Kind Rewind 3 jours après xD
    Pour répondre a Nicolas76, c’est vrai que ma critique était peu etre un peu simpliste, mais pour moi, un film étiqueté comme comédie “populaire” doit avoir au moins le mérite de faire rire les gens “comme moi”. Ensuite je savais a quoi m’attendre quand a dubosc, mais je regrette que les autres éléments (comme la musique, les références…) ne soient pas étoffées ! Après c’est mon avis ^^ A bon entendeur, salut !

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail